Vie autonome Scolarité Page suivante Page précédenteLes différents métiers d'aide à la personne, leurs interventions auprès des handicapés
Auxiliaire de vie sociale, aide à domicile, assistante de vie aux famille, aide médico-psychologique. What is the difference ? That is a very good question... 1. L’aide à domicile L’aide à domicile a un rôle de soutien et d’accompagnement social. Elle exerce au domicile des personnes fragiles, dépendantes ou en difficultés sociales. Elle intervient auprès de types de publics très variés : familles, enfants, personnes âgées, personnes malades ou personnes handicapées. L’aide à domicile épaule et assiste les personnes en leur apportant une aide professionnelle dans l’accomplissement des tâches et activités de la vie quotidienne y compris les loisirs. Par son action elle rend possible leur maintien à domicile, contribue à la préservation, la restauration et la stimulation de leur autonomie, favorise leur insertion sociale et ainsi concourt à la lutte contre l’exclusion. L’aide à domicile établit avec la personne aidée et son entourage une relation de confiance et de dialogue. Elle assure, en liaison avec les autres professionnels intervenant au domicile, une prestation individualisée en prenant en compte l’ensemble des besoins de la personne aidée dans le respect de ses choix de vie. Elle a un rôle pratique : * elle aide la personne âgée à effectuer les gestes de la vie quotidienne, * elle effectue les gestes lourds : entretien du logement, courses préparation des repas, * toutefois elle ne fait ni les soins d'hygiène ni les soins médicaux. Elle a un rôle psychologique : * elle contribue à maintenir un contact intellectuel et affectif de la personne âgée avec le monde extérieur, * elle travaille le plus souvent au domicile de plusieurs personnes âgées successivement dans la journée. 2. L’assistante de vie aux familles Lorsque l’assistante de vie (par amalgame souvent appelée “auxiliaire de vie”) apporte une contribution professionnelle au domicile de la personne au sein d’aidants naturels, elle exerce le métier d’Assistante de vie aux Familles : ADVF. On appelle “aidants naturels” les aidants familiaux, qui ont eux-mêmes besoin d’aide pour maintenir un bon niveau d’aide pour la personne en difficulté. Ce sont souvent des fils et filles, qui consacrent beaucoup de temps et d’efforts pour leur parent en situation de perte d’autonomie. Non professionnels et très concernés par la dépendance, ils apprécient dans l’ADVF sa capacité pour organiser les énergies, propre et celles des tiers, pour que chacun trouve une place valorisée au sein de la famille comprenant une personne fragile, âgée ou handicapée. Elle est formée précisément pour cela. Elle est une sorte d’auxiliaire de vie polyvalente, gouvernante de maison. Elle peut travailler de jour comme de nuit. L’assistant(e) de vie aux familles exerce trois métiers : * 1. Assister les personnes dans les actes essentiels de leur vie quotidienne ; * 2. Relayer les parents dans la prise en charge de leurs enfants à leur domicile ; * 3. Assister les personnes dans leurs tâches domestiques. L’assistant(e) de vie aux familles (ADVF) effectue les services attendus par les personnes auprès desquelles il (elle) intervient pour concourir au maintien à domicile et faciliter la vie quotidienne : - réalisation de leurs tâches domestiques (entretien du logement, du linge, courses, préparation des repas) ; - assistance pour les actes qui les concernent personnellement (leur hygiène corporelle, leur alimentation, leurs déplacements) ; - prise en charge de leurs jeunes enfants. Cet emploi s’exerce auprès de familles, de personnes dites « fragilisées » ou « sensibles » comme les jeunes enfants, les personnes malades, handicapées, les personnes âgées, soit ponctuellement, soit régulièrement. L’assistant(e) de vie aux familles (ADVF) assure ses fonctions de façon autonome, s’adapte à des contextes familiaux différents. 3. L’auxiliaire de vie sociale L’auxiliaire de vie sociale est là pour aider les personnes âgées ou handicapées dans certaines tâches de la vie quotidienne qu'elles n'effectuent plus ou bien qu'elles effectuent avec difficultés : s'habiller, se nourrir, se laver, se coucher, préparer et prendre ses repas, faire les courses, etc. Plus une personne devient dépendante et plus le recours à une auxiliaire de vie devient important. L’auxiliaire de vie a validé une formation qui lui a apporté des compétences dans le domaine médical, psychologique, en hygiène alimentaire, en hygiène domestique et en alimentation. L'auxiliaire de vie a un rôle d'alerte médicale. Elle veille sur la santé de la personne âgée et doit être en mesure de repérer rapidement les problèmes qui relèvent d'une intervention médicale, classique ou en urgence. C'est un système coûteux mais qui peut être pris en charge par la collectivité, en partie ou totalement. 4. L’aide médico-psychologique L’aide médico-psychologique apporte une aide aux personnes en situation de dépendance à cause d’un handicap, d’une maladie grave, ou de leur grand âge, souvent dans des structures d’accueils spécialisés. Sa mission relève du domaine des soins, mais répond aussi à des objectifs sociaux ou éducatifs. Il vient en aide en particulier aux enfants ou aux adolescents déficients mentaux, moteurs ou sensoriels. Le soutien apporté embrasse la totalité de la vie quotidienne : repas, toilette, lever et coucher sont autant de tâches pour l’aide médico-psychologique, qui peut aussi organiser des activités d’éveil pour les enfants. Souvent, elle travaille en relation avec d’autres travailleurs sociaux. C’est ainsi qu’il seconde, selon les structures, les éducateurs dans le secteur de l’enfance ou encore les animateurs auprès d’adultes, et dans certains cas, le personnel soignant et paramédical.
Mes Passions Mes amis Mon handicap IMC Signification du logo Home Home Bienvenue Signification du logo nouveautés du site Web signer le livre d'or Tout sur mon handicap Présentation Ma naissance Symptômes de mon handicap les traitements de mon handicap Ma scolarité L'école primaire Le Collège Saint Exupéry Bilan sur mon intégration classique Le Lycée Spécialisé Des débuts difficiles La prise en charge des handicaps le BTS comptabilité et gestion Les fauteuils électriques Vivre autonome mes différents revenus L'appartement adapté et le matériel Mes différents intervenants à domicile Mon degré d'autonomie en images La dictée vocale Les lois sur le logement adapté La kinésithérapie avec Pascal Religion et handicap Sexualité et handicap Mes amis Le témoignage d'Anne-Marie Jean-François, le samouraï Mes passions à propos de mes passions Claude fait son cinéma James Bond Claude et l'informatique Le Tandy TRS-80 MC-10 et l'apprentissage du BASIC Le Langage BASIC, qu'est ce que c'est ? Les projets " Lisa " et " Macintosh " Janvier 1984 : La courte vie du Lisa et la gloire du Mac Mon premier ordinateur personnel, l'Atari 520 STf L'Atari ST, une machine, moitié ordinateur, moitié co Mon premier Macintosh Performa 460 Windows 98 Le retour de Steve Jobs au sein d'Apple Les différents Macs que j'ai utilisés Le pari incompris de Apple l'iMac intel blanc Core 2 duo Qu'est qu'on peut faire avec un iMac intel ? Le Partage d'écran sous Mac OS X La conclusion en vidéo Geisha la chatte Divers Les auxiliaires de vie scolaire Les métiers d'aide aux personnes Mon degré d'autonomie en images La kiné avec Pascal Religion et handicap Sexualité et handicap Qu'est ce que je peux faire avec mon ordi. Steve Jobs (1955-2011) Liens externes ContactMe Contacter, cliquez ici
Les textes, photos et vidéos ne peuvent pas être reproduits sans mon autorisation.
Le Petit Monde de Claude B. 2009-2013