Vie autonome Tout sur mon handicap Page suivante Page précédenteAprès une enfance difficile, dû à un lourd passé médical, l’intégration avec des valides m’a permis de trouver un équilibre et l’épanouissement nécessaire pour combler un manque d’affection et construire ma vie d’enfant et d’adolescent. Certain(e)s me disent que j’étais un enfant très souriant, malgré mon handicap. Mais aurais-je été aussi souriant si mon intégration avait échoué ou si je n’avais pas été aussi bien entouré ??? Sonia, une copine de primaire valide, retrouvée récemment m’interpellait dernièrement : elle trouvait que les enfants valides sont méchants entre eux, elle craignait que la classe à Caderousse m’ait fait des misères. Je lui ai alors répondu que les enfants valides étaient plus tolérants que les handicapés entre eux. A partir du moment où il y a un travail de sensibilisation des enfants et des adultes, ça va tout seul et l’esprit de solidarité se crée. Pour l’avoir vécu personnellement, je peux vous dire que c’est possible et que ça marche si nous nous y mettons tous ensemble. D’ailleurs, maintenant, c’est aux adultes de ma génération, parents à leur tour, à faire le boulot avec leurs enfants pour les sensibiliser aux difficultés du handicap et j’espère que mon site internet les y aidera. C’est pour cela que je l’ai créé. Je regrette simplement deux choses de cette période : Le médecin orthopédique qui me suivait a décidé que je ne pourrais pas suivre le rythme au delà de la quatrième. Moi, j’aurais bien voulu continuer... Cela n’aurait visiblement pas été possible... Mais après tout, qui sait ? J’ai bien dépassé mes limites plus d’une fois pour me hisser au niveau des valides. J’aurais très bien pu faire deux troisièmes, une en milieu classique et l’autre en école spécialisée, histoire de suivre mes camarades jusqu’au bout. Si je n’avais pas réussi, j’aurais alors intégré le centre. Qu’est-ce c’est qu’un an dans toute une vie ??? J’aurais voulu avoir la possibilité d’inviter plus de copains valides chez moi, car à part l’école, je sortais très peu. Heureusement qu’il y avait les compétitions d’Echecs et quelques sorties scolaires qui m’aéraient un peu. Sorti de l’école, j’étais totalement dépendant de mes parents, psychologiquement et physiquement. Ils avaient tendance sans exagérer à contrôler mes fréquentations et aussi mes faits et gestes. C’est normal quand on est gosse, à condition de pouvoir respirer un peu... En juin 1991, je disais au revoir à mes petits camarades du Collège pour intégrer un centre spécialisé d’enseignement secondaire, à Ramonville, dans la banlieue de Toulouse. Ce changement était programmé à l’avance, mais cela a été très douloureux de dire au revoir à mes petits camarades, d’être déraciné d’un endroit où j’étais bien pour être remis dans un centre en internat. Il y avait un pot pour mon départ, j’y allais le coeur serré. Je préférerais que les handicapés soient scolarisés avec les valides le plus possible. A une époque où l’on parle beaucoup d’intégration, je pense qu’il faudrait donner plus de moyens à ces jeunes pour qu’ils puissent s’épanouir au milieu des valides. Ces moyens peuvent être par exemple de multiplier l’emploi des auxiliaires de vie scolaires. Favoriser l’intégration des handicapés n’est pas une affaire de mots, mais une affaire d’actes concrets et de volonté. Le gouvernement a mis en place depuis quelques années des postes d'auxiliaires de vie scolaire, pour aider les jeunes handicapés à s'intégrer dans un milieu scolaire « normal », sauf que la fonction n'est pas reconnue. Il n'y a pas de véritable diplôme à l'heure actuelle. Ces postes d'assistants d'éducation sont temporaires. Vous pouvez les exercer pendant une durée maximale de sept ans. De plus, ces postes sont destinés à des étudiants qui préparent un autre diplôme à côté. Sauf que aucun étudiant ne se présente. C'est pour cela que j'ai jugé bon de faire une page spéciale sur l'auxiliaire de vie en milieu scolaire pour faire connaître cette fonction et sensibiliser les internautes à l'importance de cette fonction. Si cette profession se fait connaître, peut-être que cela suscitera des vocations et que le gouvernement se décidera à créer un véritable diplôme. Vous trouverez un descriptif sur la mission de l'auxiliaire de vie scolaire, dans la rubrique « divers ».
Mon Bilan sur mon intégration en milieu scolaire classique...
Home Bienvenue Signification du logo nouveautés du site Web signer le livre d'or Tout sur mon handicap Présentation Ma naissance Symptômes de mon handicap les traitements de mon handicap Ma scolarité L'école primaire Le Collège Saint Exupéry Bilan sur mon intégration classique Le Lycée Spécialisé Des débuts difficiles La prise en charge des handicaps le BTS comptabilité et gestion Les fauteuils électriques Vivre autonome mes différents revenus L'appartement adapté et le matériel Mes différents intervenants à domicile Mon degré d'autonomie en images La dictée vocale Les lois sur le logement adapté La kinésithérapie avec Pascal Religion et handicap Sexualité et handicap Mes amis Le témoignage d'Anne-Marie Jean-François, le samouraï Mes passions à propos de mes passions Claude fait son cinéma James Bond Claude et l'informatique Le Tandy TRS-80 MC-10 et l'apprentissage du BASIC Le Langage BASIC, qu'est ce que c'est ? Les projets " Lisa " et " Macintosh " Janvier 1984 : La courte vie du Lisa et la gloire du Mac Mon premier ordinateur personnel, l'Atari 520 STf L'Atari ST, une machine, moitié ordinateur, moitié co Mon premier Macintosh Performa 460 Windows 98 Le retour de Steve Jobs au sein d'Apple Les différents Macs que j'ai utilisés Le pari incompris de Apple l'iMac intel blanc Core 2 duo Qu'est qu'on peut faire avec un iMac intel ? Le Partage d'écran sous Mac OS X La conclusion en vidéo Geisha la chatte Divers Les auxiliaires de vie scolaire Les métiers d'aide aux personnes Mon degré d'autonomie en images La kiné avec Pascal Religion et handicap Sexualité et handicap Qu'est ce que je peux faire avec mon ordi. Steve Jobs (1955-2011) Liens externes Contact Mes Passions Mes amis Mon handicap IMC Signification du logo HomeMe Contacter, cliquez ici
Les textes, photos et vidéos ne peuvent pas être reproduits sans mon autorisation.
Le Petit Monde de Claude B. 2009-2013