Tout sur mon handicap Page précédente Scolarité Page suivanteSteve Jobs, " iPapy " est mort à 56 ans le 5 octobre 2011 , des suites d'une forme rare de cancer du Pancréas.
L'annonce de la mort de Steve Jobs, sur la page d'accueil d' Apple France, le 5 octobre 2011.
Mon hommage à Mr Steve Jobs : Visionnaire de la Silicon Valley et cofondateur d'Apple...
Steve Jobs : un homme inspiré et inspirant, à la tête de grandes innovations informatiques et numériques...
Au moment où j'écris ces lignes, nous sommes le 6 octobre 2011, le lendemain de la mort de Steve Jobs. Je suis triste, parce que c'est en grande partie de cet homme à l'aura extraordinaire que me vient mon goût pour l'informatique et je me sens un peu orphelin aujourd'hui. Pour moi, il était le symbole de la création d'un produit fini informatique, dont la beauté et le désir de le posséder avait son importance. Tout au long de sa vie, Il a révolutionné la façon d'appréhender et de concevoir l'outil informatique. Ma marque préférée a perdu aujourd'hui son leader charismatique. Il était jusqu'à sa démission pour raisons de santé, le 24 août 2011, le patron et grand gourou emblématique de « cette coopérative fruitière informatique ». Depuis juillet 2004, il luttait héroïquement contre une forme rare de cancer du pancréas, soi-disant plus facile à soigner et qui donne plus de chances de rémission, sauf que la mort finit par l'emporter. Dès l'annonce officielle de sa maladie, Steve jobs se retrouvait de plus en plus amaigri et fatigué, étant même obligé de subir une greffe de foie. Mais la force de caractère de cet homme d'exception lui permit de tenir pendant 7 ans, juste assez pour lui donner le temps de former une équipe digne d'assurer sa succession, la pérennité de ses idées et de sa vision. Sur cette page, je vais donc rendre hommage à Monsieur Steve Jobs en faisant son portrait et en dressant les grandes innovations qu'il a apporté au monde informatique et numérique. Je vais me détacher un peu de mon histoire personnelle avec Apple pour m'attarder sur l'un des hommes, avec Steve Wozniak, à l'origine des fondations de cette grande société pionnière de la micro-informatique.
Dans la partie suivante, je vous parlerai un peu plus de la personnalité complexe de Steve jobs : pourquoi ses produits sont-ils si populaires, si prisés et d'un autre côté, pourquoi était-il aussi tyrannique avec ses collaborateurs, au point d'être craint ? La suite, c'est donc par ici…
L'histoire de Steve jobs, c'est une « success story » à l'américaine. En effet, cet homme aux origines modestes prenait un mauvais départ dans la vie lorsque ses parents biologiques : une mère américaine d'origine suisse, et un père syrien, professeur de sciences politiques, décidèrent de le faire adopter à la naissance parce qu'ils n'avaient pas les moyens de l'élever convenablement. Steve naissait à San Francisco en Californie, le 24 février 1955. Après avoir terminé ses études au Homestead High School de Cupertino en 1972, Steve Jobs s'inscrivit au Reed College de Portland dans l'Oregon où il abandonna ses études après un semestre, tout en continuant à suivre des cours en auditeur libre. C'est ainsi qu'il assista à de très bons cours de calligraphie, ce qui eut son importance dans le futur : « Si je n’avais jamais suivi ce cours-là à la fac, jamais le Mac n’aurait eu de multiples polices de caractères ou de polices à espacement proportionnel. » Pendant l'automne 1974, il retourna en Californie et commença à assister aux réunions du Homebrew Computer Club . Il obtint ensuite un emploi dans la société Atari afin de programmer des jeux vidéo avec son voisin et ami, Steve Wozniak . C'est à peu près à cette période qu'ils décidèrent de s'associer pour créer ensemble leur société d'informatique et de matériels électroniques. A ses débuts, Apple n'était q'une petite société d'étudiants passionnés d'informatique. Steve jobs l'avait modestement fondé dans son garage de Cupertino en Californie, avec seulement 500 $ en poche, et l'aide de l'autre Steve, le 1er avril 1976. Vu la date de sa création, on aurait pu croire que Apple était une farce. Mais non... C'est pourtant Monsieur Steve Jobs, l'inventeur de génie, le visionnaire, qui révolutionna l'informatique grand public, en créant le Macintosh en 1984, avec son interface graphique et sa souris. Cet ordinateur, fer de lance d'une gamme nouvelle et avant-gardiste, rendait plus facile et convivial l'interaction entre l'homme et la machine. Tout ce qui était entré par le clavier ou la souris des mains de l'utilisateur s'affichait alors sur un écran monochrome de neuf pouces. Lorsqu'il présenta le premier macintosh, Steve Jobs n'a même pas 30 ans. À cette époque, IBM se lançait tout juste dans l'informatique personnelle et Bill Gates n'avait pas encore sorti son fameux Windows, qui n'était en fait qu'une pale recopie de l'interface graphique du Macintosh. Quelques décennies et un licenciement plus tard, c'était ce même Steve Jobs, revenu à la tête d'Apple, qui introduisait en 1998, l'ordinateur aux couleurs voyantes et variées : l'iMac G3. Lui et son équipe mettait ainsi l'accent sur le design et la personnalisation, pour reconquérir des consommateurs et les fans perdus. En effet, les constructeurs du monde PC se contentaient simplement de construire du matériel gris ou blanc cassé ; des nuances ternes et austères. L'iMac premier du nom fut un énorme blockbuster informatique dès sa sortie. Ce qui permit de remettre la marque créée par Steve jobs sur de bons rails ; elle qui souffrait de problèmes de trésorerie depuis les années 1990. La société ne vendait plus à cause de sa gamme de produits trop diversifiée et était distancé par l'écrasant monopole des systèmes d'exploitation Windows que Bill Gates avait réussi à imposer. Par la suite, l'ordinateur iMac connut de nombreuses déclinaisons et refontes, tout en gardant l'esprit du Macintosh original à savoir la convivialité, le design, le tout en un qui a fait la marque de fabrique d'Apple. En 2011, il fait toujours partie des succès et de la réputation de la marque pommée.Dès 1998, on vit fleurir progressivement des produits Apple portant la lettre « i » en préfixe : iBook, iMac, iTunes, iPhoto… Etc. De son vivant, Steve jobs ne jurait que par les iDevices et les iApps, à tel point que ce gourou adulé par des millions de fans se faisait surnommer affectueusement « iPapy » par l'ensemble de la communauté Mac et l'homme tenait à son titre iCEO (Chief Operative Officer), grand patron d'une société avant-gardiste, porté par le déploiement de l'Internet. C'est encore Steve Jobs en 2001 qui inventa le premier « iPod Classic », ce baladeur MP3 ultra design avec un gros disque dur pour stocker des milliers de vos chansons préférées. l'IPod et son iTunes Music Store sont devenus très vite incontournables et complémentaires pour tous les jeunes qui voulaient s'offrir de la musique dématérialisée. Au fil du temps, le catalogue n'a cessé de s'étoffer. Les chansons, puis les films s'écoulent toujours aujourd'hui par milliards de copies. Ce succès fracassant de l'iTunes Music Store et de l'iPod a permis progressivement à Apple de se constituer un solide capital financier qui fait d'elle en 2011, une entreprise sérieuse et redoutée par ses concurrents. Elle est cotée en bourse depuis les années 1980 et occupe aujourd'hui la première place avec 350 milliards de dollars de capitalisation. Les iPods ont connu des gammes et des déclinaisons successives, en fonction des besoins et des finances de chacun. Il en existe aujourd'hui un de tailles différentes : un « Nano », un « Shuffle » et un « Touch », déclinés en plusieurs couleurs pour que les consommateurs puissent choisir. Les iPods sont devenus de véritables phénomènes de société, des objets de désir, que tout le monde ou presque doit posséder. En 2007, après plusieurs années de recherche, Steve jobs présenta enfin le premier téléphone de marque Apple : l'iPhone. Même s'il est un peu onéreux, il combine trois produits en un : un iPod à large écran, un téléphone tactile avec gestion du multitouch, et un périphérique d'accès à internet. L'iPhone est devenu progressivement le téléphone numéro 1 et il permit à Apple de prendre une position dominante sur le marché des communications mobiles. Tout comme l'iPod, tout le monde ou presque désire avoir un iPhone. Enfin, en 2010-2011, dernière étape d'innovation pour Steve Jobs, puisque celui-ci présentait l'iPad, une tablette graphique et tactile révolutionnaire . Avec cet ovni, vous pouvez consulter des journaux virtuels, envoyer des e-mails, taper du texte sans clavier, puisque celui-ci apparaît lorsque vous en avez besoin. Vous pouvez également regarder des films, faire des montages vidéo de vos séquences favorites, écouter de la musique, comme sur n'importe quel ordinateur portable. Certains utilisateurs clament d'ailleurs que c'est beaucoup mieux : la tablette est plus fine et plus compacte qu'un ordinateur portable. L'iPad, tout comme l'iPhone et l'iPod, peut être enrichi en jeux et en logiciels sur la plate-forme payante d'Apple, qui s'appelle l'AppStore. Elle assure avec iTunes Music Store, et son catalogue de chansons en ligne, une partie importante des revenus de la firme.
Mes Passions Mes amis Mon handicap IMC Signification du logo Home Home Bienvenue Signification du logo nouveautés du site Web signer le livre d'or Tout sur mon handicap Présentation Ma naissance Symptômes de mon handicap les traitements de mon handicap Ma scolarité L'école primaire Le Collège Saint Exupéry Bilan sur mon intégration classique Le Lycée Spécialisé Des débuts difficiles La prise en charge des handicaps le BTS comptabilité et gestion Les fauteuils électriques Vivre autonome mes différents revenus L'appartement adapté et le matériel Mes différents intervenants à domicile Mon degré d'autonomie en images La dictée vocale Les lois sur le logement adapté La kinésithérapie avec Pascal Religion et handicap Sexualité et handicap Mes amis Le témoignage d'Anne-Marie Jean-François, le samouraï Mes passions à propos de mes passions Claude fait son cinéma James Bond Claude et l'informatique Le Tandy TRS-80 MC-10 et l'apprentissage du BASIC Le Langage BASIC, qu'est ce que c'est ? Les projets " Lisa " et " Macintosh " Janvier 1984 : La courte vie du Lisa et la gloire du Mac Mon premier ordinateur personnel, l'Atari 520 STf L'Atari ST, une machine, moitié ordinateur, moitié co Mon premier Macintosh Performa 460 Windows 98 Le retour de Steve Jobs au sein d'Apple Les différents Macs que j'ai utilisés Le pari incompris de Apple l'iMac intel blanc Core 2 duo Qu'est qu'on peut faire avec un iMac intel ? Le Partage d'écran sous Mac OS X La conclusion en vidéo Geisha la chatte Divers Les auxiliaires de vie scolaire Les métiers d'aide aux personnes Mon degré d'autonomie en images La kiné avec Pascal Religion et handicap Sexualité et handicap Qu'est ce que je peux faire avec mon ordi. Steve Jobs (1955-2011) Liens externes ContactMe Contacter, cliquez ici
Les textes, photos et vidéos ne peuvent pas être reproduits sans mon autorisation.
Le Petit Monde de Claude B. 2009-2013