Le BTS comptabilité et gestion, les ordinateurs PC et les systèmes d'exploitation Microsoft Windows
Scolarité Page suivanteAprès avoir réussi mon baccalauréat ES, en juillet 1996, je décidais d'entamer un BTS comptabilité et gestion, toujours au lycée du Parc St Agne. J'étais toujours équipé de mon Macintosh Performa 460, mon premier ordinateur Apple, acheté pour 5800 francs. Seulement voilà, dans cette formation de deux ans, il y a les journaux comptables à réaliser, dans laquelle vous rentrez les débits et les crédits. À l'époque, réaliser de tels journaux sur Macintosh était impossible parce que il n'existait pas de logiciels spécialisés de gestion. Toutefois, la première année, j'utilisais encore ClarisWorks et sa fonction tableur pour dessiner le journal, en affectant une colonne pour les débits et une autre pour les crédits. Mais très vite, les professeurs et notamment M. Rocacher, l'un des professeurs de comptabilité de cette section me conseilla de prendre un ordinateur portable compatible PC, équipé d'un processeur Intel Pentium MMX à 100 MHz. Ce choix s'est fait selon plusieurs facteurs. D'une part, la salle de BTS de première année était équipée d'ordinateurs PC de même spécificité. Je les utilisais pour faire mes devoirs le soir, parce que je restais dans la salle pour travailler avant de rentrer chez moi. Cela posait un problème de compatibilité avec le Macintosh qui avait des difficultés à lire les disquettes du monde Windows. Du coup, à contrecoeur, et après avoir subi les moqueries de mes camarades étudiants et des professeurs, qui me disaient que Macintosh c'était nul, je changeais de machine. L'option de l'ordinateur portable s'est faite naturellement à cause du gain de place par rapport à une station fixe. Je pouvais l'emporter partout dans mon sac accroché à l'arrière du fauteuil électrique. Comme le devis coûtait cher, plus de 10 000 fr. je n'avais pas les moyens. J'ai demandé une aide de financement à l'AGEFIPH (association de gestions du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées) qui aide à obtenir du matériel pour les étudiants et aide au recrutement des personnes handicapées. Le dossier mit quelques mois à aboutir et j'obtins mon nouvel ordinateur dans le courant de l'année 1998. L'ordinateur ne brillait pas de par sa rapidité, mais il était stable parce que Texas Instruments était un bon fabricant d'ordinateurs. Cette première machine PC était pour moi l'occasion de jouer à mes premiers jeux : un pinball et un jeu de Indycar. Je pouvais l'utiliser partout, y compris dans mon lit, lorsque je me mettais à plat ventre. En effet, les infirmières libérales qui venaient me coucher tôt ne se préoccupaient pas de savoir si j'avais terminé mes devoirs. Je ne pouvais pas mettre les CDs à l'intérieur du lecteur interne qui était à tiroir. Nous avons équipé cet ordinateur avec un lecteur externe ATAPI, une norme antérieure à celle de l'USB. J'avais également un lecteur de disquettes ZIP, qui me permettait de faire des sauvegardes de 100 Mo sur chaque support. Je me souviens que la machine est équipée de 40 Mo de RAM.
Tout sur mon handicap Page précédenteLa descente aux enfers d'Apple, depuis le départ du charismatique Steve Jobs (1985-1997).
Windows 98 était génial pour les jeux, parce que le Mac jusqu'alors été très pauvre dans ce domaine. La société Apple était en perdition à l'époque, à cause de mauvais choix stratégique, mais aussi à cause de l'écrasante majorité de Microsoft. Très peu de jeux et de logiciels tournaient dessus. Il n'était pas bon en ce temps-là d'acheter un ordinateur de la marque pommée. Steve Jobs avait été évincé du conseil d'administration d'Apple en 1985, la société qu'il avait créée en 1976, et contraint de démissionner. Le jeune homme de 30 ans avait des idées innovantes et brillantes, c'est un visionnaire. Mais son incompatibilité de caractère avec ses collègues, ses sautes d'humeur étaient inacceptables. Une fois viré , il créa une autre société fabricante d'ordinateur, appelé NeXT, où il a pu développer certaines de ses idées, attendant en secret son heure pour un éventuel retour au sein d'Apple. En 1986, il fonde aussi avec des ingénieurs de Lucasfilm, le studio d'animation Pixar. Cette société fut créée à partir de la division infographie de Lucasfilm, que Jobs racheta pour la somme de 10 millions de dollars à George Lucas. Dix ans plus tard, Pixar remporta un grand succès avec le film Toy Story , premier film d'animation entièrement réalisé par ordinateur qui engrange plus de 360 millions de dollars de recette en salles. D'autres succès suivirent avec 1001 Pattes (1998), Toy Story 2 (1999), Monstres et Cie (2001), Le Monde de Nemo (2003), Les Indestructibles (2004), Cars (2006), Ratatouille (2007), WALL-E (2008), Là-haut (2009) et Toy Story 3 (2010) faisant la renommée du studio. En janvier 2006, le groupe Disney racheta Pixar pour 7,4 milliards de dollars par échange d'actions. Steve Jobs devint administrateur du groupe et premier actionnaire individuel de Disney avec plus de 6 % du capital. La suite en page suivante...
Windows (littéralement « Fenêtres » en anglais) est une gamme de systèmes d’exploitation produite par Microsoft, principalement destinés aux ordinateurs compatibles PC. C’est le successeur de MS-DOS. Depuis les années 1990, et notamment la sortie de Windows 95, son succès commercial pour équiper les ordinateurs personnels est tel qu’il possède un statut de quasi-monopole. Windows 95 est un système d'exploitation à environnement graphique orienté à la vente aux particuliers. La première version est sortie le 24 août 1995, vendue par Microsoft, et était une progression significative par rapport aux anciennes versions de Windows. C'est le premier système Windows à utiliser le « menu démarrer », un bouton regroupant toutes les applications ainsi que le panneau de configuration. Windows 95 fut un réel succès commercial, puisque deux ans après sa sortie, il était le système d'exploitation le plus vendu au monde. Windows couvre depuis les neuf dixièmes du marché des systèmes d’exploitation et des applications bureautiques pour PC. En janvier 2007, il était installé sur plus 95 % des ordinateurs personnels. La plupart des ordinateurs vendus ont un système Windows préinstallé par le constructeur. En conséquence ses concurrents l’accusent de monopole et de pratiques commerciales déloyales, et ont instigué des poursuites antitrust à son encontre, dans de nombreux pays, notamment aux États-Unis et en Europe. Windows est aussi un produit techniquement très critiqué par certains. Il est notamment reproché à ce système son instabilité (voir les « écrans bleus de la mort ») et sa vulnérabilité. Pourtant, sa popularité n’a jamais été menacée, principalement parce que les clients particuliers ne peuvent pas refuser à l’achat ces logiciels en vente liée. Cet avantage concurrentiel a amené Microsoft à détenir une incontestable suprématie d’ordre culturel, le grand public n’imaginant même pas qu’un ordinateur personnel puisse fonctionner sans Windows alors qu’il existe des alternatives, commerciales ou non, pouvant répondre à ses besoins comme Mac OS, les nombreuses distributions de linux. Au bout de quelques mois, je remplaçais Windows 95, installé d'origine sur mon portable, par Windows 98 pour avoir une meilleure stabilité. Mais je n'ai jamais réellement apprécié ces deux systèmes et Windows en général, parce que je trouvais que c'était une pâle copie du système Apple. La convivialité laissait à désirer. Les icônes et les polices de caractère étaient austères. De plus, sur Windows et PC, vous avez besoin d'un antivirus pour vous protéger contre les attaques extérieures, mais pas sur Macintosh. « Les écrans bleus de la mort » étaient une véritable galère, parce que lorsqu'un plantage général de la machine se produisait, vous n'aviez pas d'autre choix que redémarrer l'ordinateur à la sauvage, en appuyant sur le bouton d'alimentation. Malgré tout, je suis resté sur PC quelques années, notamment à cause du fait que je possédais déjà bon nombre de logiciels et de jeux. Après l'ordinateur portable, je décidais d'acheter un ordinateur fixe, que je faisais assembler chez un revendeur. C'est pratique et très modulable de pouvoir choisir les composants que vous voulez mettre à l'intérieur de votre machine, en fonction de vos besoins. Ainsi, par cette méthode, vous pouvez tout modifier et personnaliser votre ordinateur. Vous pouvez choisir par exemple le type de carte graphique que vous souhaitez utiliser dans votre bécane, mais aussi la quantité de mémoire RAM, la carte mère, ou encore le type de processeur. Aujourd'hui, il existe deux grandes familles de microprocesseurs, tels que les processeurs Intel et son concurrent direct AMD. Autrefois il existait un troisième concurrent du nom de Cirix. Toutefois, si vous n'assemblez pas les bons produits ensemble, cela peut nuire à la stabilité de votre matériel. C'est pour cela qu'il vaut mieux s'y connaître pour éviter les déconvenues. Mon matériel ramait, il avait été mal choisi. Au bout de quatre ans, passé sous Windows, je suis repassé sur Apple en acquérant un iMac en 2001.
Mes Passions Mes amis Mon handicap IMC Signification du logo Home Home Bienvenue Signification du logo nouveautés du site Web signer le livre d'or Tout sur mon handicap Présentation Ma naissance Symptômes de mon handicap les traitements de mon handicap Ma scolarité L'école primaire Le Collège Saint Exupéry Bilan sur mon intégration classique Le Lycée Spécialisé Des débuts difficiles La prise en charge des handicaps le BTS comptabilité et gestion Les fauteuils électriques Vivre autonome mes différents revenus L'appartement adapté et le matériel Mes différents intervenants à domicile Mon degré d'autonomie en images La dictée vocale Les lois sur le logement adapté La kinésithérapie avec Pascal Religion et handicap Sexualité et handicap Mes amis Le témoignage d'Anne-Marie Jean-François, le samouraï Mes passions à propos de mes passions Claude fait son cinéma James Bond Claude et l'informatique Le Tandy TRS-80 MC-10 et l'apprentissage du BASIC Le Langage BASIC, qu'est ce que c'est ? Les projets " Lisa " et " Macintosh " Janvier 1984 : La courte vie du Lisa et la gloire du Mac Mon premier ordinateur personnel, l'Atari 520 STf L'Atari ST, une machine, moitié ordinateur, moitié co Mon premier Macintosh Performa 460 Windows 98 Le retour de Steve Jobs au sein d'Apple Les différents Macs que j'ai utilisés Le pari incompris de Apple l'iMac intel blanc Core 2 duo Qu'est qu'on peut faire avec un iMac intel ? Le Partage d'écran sous Mac OS X La conclusion en vidéo Geisha la chatte Divers Les auxiliaires de vie scolaire Les métiers d'aide aux personnes Mon degré d'autonomie en images La kiné avec Pascal Religion et handicap Sexualité et handicap Qu'est ce que je peux faire avec mon ordi. Steve Jobs (1955-2011) Liens externes ContactMe Contacter, cliquez ici
Les textes, photos et vidéos ne peuvent pas être reproduits sans mon autorisation.
Le Petit Monde de Claude B. 2009-2013